Les Fideles Compagnons

Compagnie Médiévale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La formation d'un chevalier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raimon-Roger TRENCAVEL
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 54
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: La formation d'un chevalier.   Mer 20 Fév - 21:11

.
Le chevalier



La formation

A 10 ans le futur chevalier quitte le château paternel pour se rendre chez un feudataire et se mettre à son service.
De 10 à 13 ans il servira comme page.(Parfois dès 7 ans)
De 14 à 19 ans il sera écuyer.
Il aura une éducation sévère :

apprendre les nobles règles
se fortifier
monter à cheval
apprendre à manier les armes
lutter
nager
chasser
apprendre les arts quelquefois

A 20 ans il est adoubé : l'écuyer devient chevalier.


Le Serment du Chevalier

1/ Tu croiras à tous les enseignements de l'Église et tu observeras ses commandements.
2/ Tu protègeras l'Église.
3/ Tu défendras tous les faibles.
4/ Tu aimeras le pays où tu es né.
5/ Tu ne fuiras jamais devant l'ennemi.
6/ Tu combattras les infidèles avec acharnement.
7/ Tu rempliras tes devoirs féodaux, à condition qu'ils ne soient pas contraires à la loi divine.
8/ Tu ne mentiras jamais et tu seras fidèle à ta parole.
9/ Tu seras libéral et généreux.
10/ Tu seras toujours le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal.

Si le chevalier manque à son serment, il est proclamé indigne d'être chevalier.
On le conduit sur une estrade, son épée est brisée et piétinée, son blason est attaché à un cheval et trainé dans la boue. Tous peuvent l'injurier. On le met sur une civière, on le recouvre d'un drap noir et on le porte à l'eglise comme un mort.
On récite les prières des défunts : il est mort comme chevalier et banni toute sa vie.


Déroulement de l'adoubement ou armement du chevalier

La première cérémonie était un bain où l'on mettait l'aspirant, c'était un symbole de purification morale. Au sortir du bain, on l'habillait d'une tunique blanche, insigne de pureté ; d'une robe rouge, marque de ce qu'il était tenu de répandre son sang pour sa foi et son devoir ; d'un justaucorps noir, souvenir de la mort qui l'attendait, comme tous les hommes. Purifié et vêtu, il observait un jeûne rigoureux de vingt-quatre heures. Sur le soir, il entrait dans l'église et passait la nuit en prières. Le lendemain matin, il se confessait, communiait, assistait à la messe et entendait ordinairement un sermon sur les devoirs de la chevalerie, puis il s'avançait vers l'autel, l'épée de chevalier suspendue à son cou ; le prêtre la détachait et la lui rendait après l'avoir bénie. Le jeune guerrier allait ensuite s'agenouiller devant le seigneur qui devait lui conférer son titre ; il lui récitait quelque demande comme celle-ci : «Si vous pri qu'en guerdon de mon service me doigniès armes et me faîtes chevalier», et il prononçait le serment de rester toujours fidèle à la religion et à l'honneur. Enfin, son parrain, un seigneur qui est un chevalier renommé, lui donne la "paumée" ou "colée", formidable coup administré du plat de la main sur la nuque et qui fait souvent chanceler le nouveau chevalier. Sitôt adoubé, celui-ci monte un destrier et, sans toucher les étriers, fait admirer son adresse et sa force en s'élançant au galop contre une "quintaine" ou mannequin qu'il faut renverser.


Illustrastion sur l'armement d'un chevalier.

Cliquez sur l'image.


L'entretien

L'entretien d'un chevalier et de son armement nécessite les revenus agricoles de 150 hectares.

.

_________________
Selon les vertus de la chevalerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclarmonde
Roi
Roi
avatar

Nombre de messages : 3025
Age : 49
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La formation d'un chevalier.   Jeu 21 Fév - 14:37

CÉRÉMONIE D'ADOUBEMENT


À genoux


Le devoir d'un chevalier est
de faire la guerre à ses ennemis.
Sois sans peur en face d'eux.

Le devoir d'un chevalier est
de poursuivre les voleurs.
Sois brave et droit pour
être aimé de Dieu.

Le devoir d'un chevalier est
de défendre la veuve et l'orphelin.
Sauvegarde les faibles et
garde-toi du mal.

Le devoir d'un chevalier est
d'être le plus fort, le plus
loyal, le plus juste, le
plus courtois avec les dames.

_________________
Dame Esclarmonde

"Le sage ne dit pas ce qu'il sait, le sot ne sait pas ce qu'il dit."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meschersancetres.com
 
La formation d'un chevalier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation du granit
» Ratzi est Chevalier de l'Ordre Teutonique !!!
» Programme des stages de la formation
» problème: malade pour une formation
» Formation continue après DUT en Marketing du Tourisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fideles Compagnons :: Gentes Dames, Damoiselles et Messires :: Un peu d'histoire :: Chevalerie-
Sauter vers: