Les Fideles Compagnons

Compagnie Médiévale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le roi richard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Armanieu
Prince
Prince
avatar

Nombre de messages : 835
Age : 58
Localisation : Cagnes sur mer
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: le roi richard   Jeu 17 Déc - 18:21

le roi Richard Coeur de Lion


8 septembre 1157 / 6 avril 1199
""
Roi d'Angleterre
Poète - Troubadour
Brillant Guerrier - Fin stratège
Chevalier - Croisé

Né à Oxford, probablement au palais de Beaumont, il est le second fils d'Henri II (Roi d'Angleterre, Duc de Normandie, Comte d'Anjou et, par son mariage, Duc d'Aquitaine) et d'Aliénor d'Aquitaine.

Il a 3 frères :
- Henry le Jeune, son aîné de 3 ans,
- Geoffroy
- Jean sans terre, né en 1167.

Il passe la majeure partie de son enfance à Poitiers (cour de sa mère). Il y vit entouré d'une cour raffinée où poètes, troubadours, musiciens, lettrés et guerriers se côtoient. Il écrit les langues d'oc et d'oil. Il parle si bien le Latin qu'il peut faire des plaisanteries latines aux dépens de l'Archevêque de Canterbury, bien moins instruit.
Il s'initie à la chevalerie (monter et combattre à cheval) et à l'art de la guerre en participant aux tournois.
Intronisé duc d'Aquitaine en 1168, à Poitiers puis lors d'une cérémonie à la cathédrale de Limoges.
En mars 1173, il est envoyé en France par sa mère pour soutenir la révolte de son frère aîné entré en conflit avec son père. Henri II souhaitant offrir des terres à son dernier fils, Jean sans Terre, désirait prendre ces domaines sir ceux destinés à son fils Henri.

Le 8 juillet 1174, Alienor est faite prisonnière par son époux et le restera jusqu'à la fin de son règne.
Le roi de France, Louis VII, comprend qu'il a tout intérêt à soutenir les frères.
Malgré quelques batailles gagnées en Normandie et la prise de Rouen par Louis VII, les frères et leurs alliés sont défaits. Les frères doivent le 30 septembre1174 à MontLouis (près de Tours), démontrer leur soumission à leur père.

En 1177, il étouffe la révolte des Barons (ses anciens alliés lors de la lutte contre son père), en écrasant les mercenaires brabançons à Barbezieux (Charente). Il emporte de haute lutte le Château de Limoges. Il fait prisonnier 2500 routiers mettant à sac le Limousin et les mène à Aix-sur-Vienne (près de Limoges). Il fait couper la tête à un tiers d'entre eux, fait noyer le second tiers dans la Vienne et fait percer les yeux au dernier tiers. Ces hommes sont ensuite dispersés sur les routes, pour proclamer la grandeur de la sévère justice de Richard.
Bertrand de Born, le surnommera "oc et no" (oui et non) soulignant cette capacité à prendre d'un jour à l'autre des décisions contraires.

En juin 1183, la dysenterie emporte son frère aîné Henri, et fait ainsi de Richard l'héritier de la couronne d'Angleterre. Il rentrera à nouveau en conflit avec son père tardant à le reconnaître comme son successeur naturel.



Entre 1187 et 1189 Richard bénéficie du soutien de Philippe Auguste, qu'il reconnaît comme suzerain pour l'ensemble de ses possessions continentales. Henri II vaincu et épuisé s'inclinera devant son fils et s'éteindra le 6 juillet 1189 à Chinon.
Le 25 avril 1189, il est intronisé duc de Normandie en la cathédrale de Rouen.
Le 3 septembre 1189, il est intronisé Roi d'Angleterre en la cathédrale de Westminster.
En 1190, Richard 1er et Philippe Augustesont contraints par une promesse au Saint Siège de mener la troisième croisade pour reprendre Jérusalem tombé aux mains de Saladin. Avant de s'embarquer, ils signent un pacte de non-agression pour protéger leurs capitales, Paris et Rouen, pendant leur absence.

Une mésentente de plus en plus manifeste entre les 2 hommes, verra le jour, notamment lors de l'hiver 1191 à Messine. Le 2 Février 1191 une violente dispute oppose les 2 rois. Jeanne, veuve de Guillaume de Sicile et la sœur de Richard, est encore jeune et très désirable. Le Roi de France la désire, mais Richard est contre cette idylle.
La croisade met en évidence leurs différences de personnalités :
- Richard est un excellent chef militaire et un guerrier courageux (d'où son surnom de Lion),
- Philippe-Auguste n'est pas à l'aise sur les champs de bataille, mais est un bon organisateur et négociateur.

Le 12 mai 1191 Richard épouse à Chypre, Bérangère, la fille du roi de Navarre. Lors de leur mariage, Bérengère est couronnée Reine d'Angleterre.
Le 31 juillet 1191, Saint Jean d'Acre est pris. Philippe Auguste décide alors de rentrer en France. Richard restera encore quelques temps.

Le 20 août 1191, une entrevue est fixée entre les Croisés et les émissaires de Saladin pour un échange de prisonniers et la reddition de la vraie Croix. Les musulmans sont en retard et Richard exaspéré fait exécuter les 2700 captifs.
Richard installe Guy de Lusignan comme roi de Chypre. Il signe une traite avec Saladin en septembre 1192 et décide de rentrer en Normandie. Désormais les Chrétiens peuvent librement se rendre en pèlerinage sur tous les Lieux Saints et un état Franc est créé s'étendant de Tyr à Jaffa

Le 9 Octobre 1192, il s'embarque à Chypre pour le chemin du retour.
En décembre 1192, il est fait prisonnier par le duc Léopold d'Autriche lors de son voyage de retour. Jeté dans un cul de basse fosse comme un vulgaire bandit de grand chemin, il est au bout de quelques mois transféré de Durnstein à Trifels sur les terres de l'Empereur Henri VI Hohenstaufen.

Jean sans terre et Philippe Auguste se prépare à voler la Normandie à Richard, l'Angleterre étant à la charge d'Alienor. Ils entreprennent des actions diplomatiques pour maintenir Richard en captivité.
En 1193 Philippe Auguste prend Eu, Aumale et Lyons-la-Forêt. En 1194, il contraint Jean sans terre à lui céder une grande partie de la Normandie, mais les Normands se révoltent.
Alienor, de son côté, fait parvenir à Cologne, la rançon exigée pour la libération de Richard (une trentaine de tonnes d'argent / 100 000 livres). Il est libéré le 2 février 1194.

Le 13 mars 1194, Richard est de retour en Angleterre. Il décide de remettre de l'ordre dans son royaume et en particulier en Normandie. Il débarque le 12 mai à Barfleur et reprend l'ensemble de son territoire aidé par la population qui lui est restée fidèle.

En 1198, il fait édifier la forteresse de château Gaillard (Les Andelys). Château auquel il a incorporé les améliorations amenées des croisades.

Le 13 Janvier 1199 une trêve de 5 ans est conclue entre Richard et le roi de France.

Le 25 mars 1199, il assiège Adhémar, Vicomte de Limoges au château de Châlus (Limousin). Pierre Basile, un des chevaliers barricadés voit à ses pieds un petit groupe de cavaliers. Il lache son trait d'arbalète pour les faire fuir. Le carreau vient se figer à la base du cou de Richard. Il descend de cheval, complimente le tireur pour son adresse, s'assoit pour qu'on examine sa blessure. Convaincu de la bénignité de la blessure il revient au camp, mais on ne peut extraire le fer et l'infection s'installe.

Richard meurt le 6 avril 1199. Il laisse une grande réputation de guerrier et un royaume hérité de son père encore intact.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le roi richard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fideles Compagnons :: Gentes Dames, Damoiselles et Messires :: Un peu d'histoire :: Autres thèmes-
Sauter vers: