Les Fideles Compagnons

Compagnie Médiévale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Fête de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esclarmonde
Roi
Roi


Nombre de messages : 3020
Age : 49
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: La Fête de Noël   Ven 2 Jan - 21:39

La crèche désigne la mangeoire pour les animaux dans laquelle la Vierge a déposé Jésus à sa naissance selon Saint Luc. Elle désignera par la suite le lieu de la Nativité, puis la scène de la Nativité.

Les deux plus anciennes représentations de la Nativité qui soient connues datent du IVème siècle.
La première consiste en une peinture murale ornant la chambre mortuaire d'une famille chrétienne ayant vécu aux environs de 380. Cette oeuvre picturale a été découverte en 1877 dans les Catacombes de Saint Sébastien, à Rome.
L'autre mention fait référence à une scène peinte sur un sarcophage de la basilique de Saint Maximin représentant l'adoration de l'Enfant Jésus par les Rois Mages.

Au Moyen Âge, la célébration religieuse de Noël est accompagnée de diverses manifestations qui sont à l'origine de pratiques dont les développement successifs conduisent aux crèches modernes : les tropes - dont nous avons gardé la trace dans des manuscrits des XIème et XIIème siècles : les tropaires – (les drames, inspirés d'épisodes bibliques, mettent en scène l'adoration des bergers ou la procession des mages), les drames liturgiques ou mystères et les chants de Noël.
Les tropes étaient des antiennes dialoguées introduites à certains passages de la liturgie des messes de Noël et de l'Épiphanie pour les rendre plus vivantes et plus accessibles aux fidèles.
Les tropes se transformèrent progressivement en drames ou jeux liturgiques, qui prirent des développements si spectaculaires et si profanes dans les représentations de scènes bibliques que l'Église les bannit progressivement de la liturgie, des églises, pour les reléguer sur le parvis.

Composée au XIIIème siècle, la Légende dorée de Jacques de Voragine contribue, d'après les Évangiles apocryphes, à la diffusion des légendes et récits anecdotiques autour de la naissance et de l'enfance du Christ. D'autres fêtes populaires comme la fête des fous rappellent les cultes pré-chrétiens.

Au Moyen Âge, les drames liturgiques, les mystères et les jeux qui se jouaient primitivement dans les églises, puis sur les parvis sont à l'origine des crèches spectacles.

Le terme de crèche (de l'allemand "Krippe") apparut dès le XIIème siècle. Une légende la fait remonter à Saint François d'Assise : il aurait fait célébrer en 1223, avec une autorisation pontificale, la messe de minuit à Greccio, en Italie, devant une étable où hommes et bêtes revivent les circonstances de la Nativité.

Source : http://www.culture.gouv.fr/culture/noel/franc/mag.htm

_________________
Dame Esclarmonde

"Le sage ne dit pas ce qu'il sait, le sot ne sait pas ce qu'il dit."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meschersancetres.com
 
La Fête de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fideles Compagnons :: Gentes Dames, Damoiselles et Messires :: Un peu d'histoire :: Mode de vie-
Sauter vers: