Les Fideles Compagnons

Compagnie Médiévale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les sabots en bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Armanieu
Prince
Prince


Nombre de messages : 830
Age : 58
Localisation : Cagnes sur mer
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: les sabots en bois   Ven 5 Déc - 16:44

a qu'elle époque sont apparuent les premiers sabots en bois ? :study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclarmonde
Roi
Roi


Nombre de messages : 3015
Age : 48
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: les sabots en bois   Ven 5 Déc - 17:32

L´origine du sabot, bien que très ancienne, reste assez obscure.

Les bûcherons en seraient les créateurs. Selon la légende, le premier sabotier fût Saint René, évêque d´Angers, qui lassé de ce monde, se retira à Sorrente vers 440 pour façonner des sabots. Quoi qu´il en soit, le sabot demeure une particularité française. Il n´existe d´ailleurs sous la forme que nous connaissons dans aucun autre pays, hormis la Hollande où les Français l´ont exporté assez tardivement et dans certaines vallées et régions frontalières. Si au Moyen Âge, on trouve mention de fabricants de sabots lors des foires, son port est limité aux bûcherons et aux habitants de régions froides, neigeuses ou argileuses. Il n´existait, semble-t-il, à cette période que peu de formes.

Source : http://www.2travelandeat.com/hollande/les.sabots.html

_________________
Dame Esclarmonde

"Le sage ne dit pas ce qu'il sait, le sot ne sait pas ce qu'il dit."




Dernière édition par Esclarmonde le Ven 5 Déc - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meschersancetres.com
Esclarmonde
Roi
Roi


Nombre de messages : 3015
Age : 48
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: les sabots en bois   Ven 5 Déc - 17:35

Voici une autre légende concernant l'origine du sabot :

Les Maures envahirent le Midi de la France et surtout les Pyrénées au IXème siècle. Ils occupèrent la vallée de Bethmale sous la conduite de leur chef "Boabdjl".

Le fils du chef s'éprit de la plus jolie fille du val. Elle s'appelait "Esclarlys", ce qui signifie "teint de lys sur fond de lumière". Escarlys était déjà fiancée au pâtre chasseur d'isard "Darnert". Ce dernier s'était retranché dans la montagne avec ses compagnons pour organiser une vengeance. Il déracina deux noyers dont la base formait un angle droit avec les racines ; à l'aide d'une hache et d'un couteau, il tailla et creusa une paire de sabots (esclops) ayant la forme d'un croissant de lune avec une longue pointe effilée comme un dard.
Puis un jour, les pâtres, Darnert à leur tête, firent retentir les "hillets" et livrèrent un rude combat d'où ils sortirent vainqueurs. Puis ils défilèrent dans le village. Darnert, chaussant ses sabots à longues pointes, avait accroché le cœur de la bethmalaise infidèle à gauche et celui du Maure à droite.

Depuis ce temps là, le soir de Noël, le fiancé offre à sa fiancée une paire de sabots à longues pointes, habillés de cuir et richement décorés de clous dorés dessinant un cœur. Il offre aussi une quenouille rouge et un fuseau, le tout fabriqué avec tout son amour - plus la pointe des sabots est longue, plus l'amour est ardent -. En retour, la fiancée lui offre un tricot de laine brodée de velours et une bourse empanachée de rubans, de paillettes ou de jais.

Source : http://www.originepyrenees.com/mag/legend/index.htm

_________________
Dame Esclarmonde

"Le sage ne dit pas ce qu'il sait, le sot ne sait pas ce qu'il dit."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meschersancetres.com
Esclarmonde
Roi
Roi


Nombre de messages : 3015
Age : 48
Localisation : Menton
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: les sabots en bois   Mar 26 Juil - 17:45

En regardant les informations à la télé, la semaine dernière, j'ai appris que la légende des sabots du Bethmale est bel et bien tiré d'un fait réel. Les sabots sont bien apparus dès le IXème siècle dans l'Ariège et perdurent encore de nos jours.
Donc, je pense que les sabots peuvent être autorisés sur le campement selon la classe du personnage représenté.


Sabots de Bethmale.

_________________
Dame Esclarmonde

"Le sage ne dit pas ce qu'il sait, le sot ne sait pas ce qu'il dit."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meschersancetres.com
Armanieu
Prince
Prince


Nombre de messages : 830
Age : 58
Localisation : Cagnes sur mer
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: les sabots   Jeu 11 Aoû - 19:43

Autrefois, tout n'était que langage, les sabots comme les coiffes ainsi que les autres vêtements marquaient l'appartenance à une communauté, à une région et à une certaine condition sociale. D'avoir à les fabriquer, à les porter était une réalité quotidienne et ce, tout le long de la vie. Les sabots ont eu une place très importante en France jusqu'au milieu du 20ème siècle. De nos jours, ils continuent à tenir une place aussi grande mais dans un monde différent, tant imaginaire que traditionnel.

Chaque période de la vie avait ses propres sabots :
- Les premiers sabots sont équipés de protège chevilles en carton ou en cuir et aident l'enfant à bien tenir debout. Us sont portés dès la petite enfance, avant même de savoir marcher.
- Plus tard, l'adolescent sera obligé de les enlever pour pouvoir courir derrière les vaches ou pour arriver à temps à l'école. Pour cela, il les attachera autour du cou avec une ficelle et ira pieds nus.
- Puis vient le moment heureux du mariage. Les sabotiers exprimeront leur fierté et toute leur dextérité : sabots décorés, sculptés avec soin, incrustés de cuivre et ornés de cuir et parfois avec des pointes extraordinaires.
- Ensuite, lorsque la mort s'approche, pour aider un agonisant à partir, on remplira ses sabots de terre (coutume bretonne).

Origine du sabot

Dès l'antiquité, on parle de «socques» de bois, surtout dans nos pays tempérés.
Leur apparition a dû se faire dès que l'on a su fabriquer les outils en métal indispensables pour travailler le bois. Les premiers socques en bois devaient être constitués de bois et de peaux pour maintenir le tout. Les celtes, les meilleurs métallurgistes de l'antiquité, passés maîtres dans l'invention de la vrille, de la roue et du tonneau devaient savoir fabriquer tous les outils nécessaires.
Le sabot est actuellement une chaussure faite d'une seule pièce de bois évidée avec des outils en métal. Ces outils, qui du moyen âge jusqu'à nos jours ne vont pratiquement pas se modifier, venaient des forges de chaque village. Dès la fin du 19ème siècle ils seront également vendus par correspondance dans des catalogues, y compris dans ceux de la manufacture d'armes et cycles de saint Etienne.
Le sabot est économique, solide, pratique car il protège du froid et de l'humidité. Le mot sabot est né du croisement phonétique du mot savate et du mot botte. Le sabotier est celui qui les fabrique et qui les vend.


L'origine très ancienne du sabot est confirmée sur le site des Archives de la Compagnie des Cent Associés :

L'origine du sabot, bien que très ancienne, reste assez obscure. Les bûcherons en seraient les créateurs. Selon la légende, le premier sabotier fût Saint René, évêque d´Angers, qui lassé de ce monde, se retira à Sorrente vers 440 pour façonner des sabots.
Quoi qu´il en soit, le sabot demeure une particularité française. Il n´existe d´ailleurs sous la forme que nous connaisssons dans aucun autre pays, hormis la Hollande où les Français l'ont exporté assez tardivement et dans certaines vallées et régions frontalières.
Si au Moyen-Age, on trouve mention de fabricants de sabots lors des foires, son port est limité aux bûcherons et aux habitants de régions froides, neigeuses ou argileuses. Il n´existait, semble-t-il, à cette période que peu de formes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les sabots en bois   Aujourd'hui à 20:14

Revenir en haut Aller en bas
 
les sabots en bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» teinter le bois....
» Polypodium vulgare L. (Réglisse des bois)
» Bâton en bois..
» Gueule de bois :(
» Limite entre les Monts du Forez et les Bois Noirs ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Fideles Compagnons :: Gentes Dames, Damoiselles et Messires :: Un peu d'histoire :: Autres thèmes-
Sauter vers: